Activités de la société

Les conférences

Histoire et architecture des églises reconstruites en Alsace après la Seconde Guerre mondiale

Le 08 décembre 2022 à 18:30

Après la Libération, les lourdes destructions subies par les villes et villages d’Alsace pendant la Seconde Guerre mondiale mettent les instances catholiques et protestantes face à un défi d’ampleur : la reconstruction partielle ou intégrale de plus de quatre-cents églises et temples, à travers toute la région. Les sinistres les moins graves permettent des reconstructions à l’identique où, souvent, seuls les vitraux signalent, de visu, le passage de la guerre. Dans le cas de dommages plus importants, voire de destructions totales, les architectes-reconstructeurs ont la charge de créer des édifices nouveaux. Ils doivent alors composer, dans un contexte de budgets réduits, avec les volontés fréquemment divergentes des commanditaires locaux et des organismes, religieux et civils, de contrôle des projets. Les résultats architecturaux sont d’une grande variété. Dans de nombreux villages, de sobres églises blanches affichent des silhouettes épurées ; ailleurs, des nefs monumentales et de hauts campaniles sont inspirés des œuvres des précurseurs suisses, allemands ou français de l’architecture religieuse moderne. Différentes études de cas permettront de souligner la relation entre ces créations nouvelles et l’existant – éléments bâtis conservés ou paysage environnant ; l’impact des réflexions visant à un renouveau liturgique, en cours à cette période ; ou encore le rapport entre les réalisations des différentes confessions religieuses.

Les enceintes urbaine médiévales alsaciennes (XIIIe-XXIe siècle): de leur construction à leur patrimonialisation

Le 09 mars 2023 à 18:30

Au cours du second Moyen Âge, essentiellement durant les XIIIe et XIVe siècles, de nombreuses localités alsaciennes de moyenne et petite taille se sont dotées d’une enceinte en dur pour assurer leur sécurité. Ces systèmes défensifs vont connaître de multiples évolutions jusqu’au XVIe siècle. Et si sauf exception, ces villes petites et moyennes n’ont pas pu prendre le virage du bastionnement des fortifications, pour autant, l’entretien de ces dernières a perduré jusqu’au XVIIIe siècle, au point que les structures héritées du Moyen Âge sont alors encore considérées comme des points d’appui dans la défense de la région par l’administration royale peu avant la Révolution. Leur déclassement, et à sa suite leur démantèlement, n’intervient véritablement qu’au XIXe siècle, et précède de peu leur entrée dans le champ patrimonial. Dresser un panorama des enceintes urbaines des petites et moyennes villes alsaciennes entre les XIIIe et XIXe siècles impliquera de solliciter des ressources de natures diverses : prospections des vestiges conservés, sondages archéologiques, documentation iconographique (plans, gravures, photographies anciennes), sources écrites médiévales et modernes. Parmi ces ressources, deux ensembles documentaires livrent un tableau exhaustif des systèmes fortifiés avant leur abandon : une grande enquête sur l’état de conservation des « enceintes des petites villes, bourgs et villages d’Alsace dont on pourroit tirer un parti avantageux s’il falloit deffendre l’intérieur de cette province contre l’ennemy », initiée par le directeur des fortifications d’Alsace en 1779, et un projet inachevé d’atlas des villes et bourgs d’Alsace (1769-1776).

Les sorties

Worms et ses monuments les plus emblématiques

Le dimanche 2 juillet 2023 Car Journée

Du cimetière juif classé au Patrimoine mondial par l’Unesco, à la cathédrale Saint-Pierre, le monument dédié à Luther et l’enceinte médiévale de la cité

Mulhouse

Le samedi 6 mai 2023 Voiture Après-midi

Visite du Rebberg, sur le thème de l'évolution urbanistique d'un quartier emblématique de la ville